BABYLONIA dev

La fondation

Pourquoi une « Fondation Langues et Cultures? »

En Suisse, la cohabitation pacifique entre les quatre régions culturelles et linguistiques se trouve plus que jamais au centre des préoccupations. De nombreuses tensions politiques et culturelles ont remis en question la tradition de notre pays, en tant que modèle de coexistence entre communautés de langues et cultures différentes.

Face aux défis d’un avenir lié à de nouveaux horizons européens et aux problèmes inhérents à une société multiculturelle, il est nécessaire d’exploiter toute ressource qui permettrait à la Suisse de redéfinir sa propre identité: un pays dynamique et ouvert au sein d’une importante communauté d’états. Une des conditions pour aller dans cette direction est la connaissance des différentes langues et cultures, base d’un respect réciproque et d’une coexistence pacifique.

La Fondation publie donc la revue multilingue Babylonia qui s’adresse aux enseignantes et aux enseignants de langue de toute la Suisse.

L’ article 2 des statuts définit les buts de la Fondation comme suit:
La Fondation vise à favoriser la défense et la diffusion des langues et des cultures qu’elles représentent et promouvoir l’enseignement/ apprentissage des langues.

Pour atteindre ces buts, la Fondation:

  • se constitue en qualité d’Editeur d’une revue spécialisée pour l’enseignement/apprentissage des langues;
  • s’engage à promouvoir et à soutenir des initiatives visant à favoriser et à améliorer la connaissance réciproque des langues et des cultures en Suisse;
  • s’emploie à promouvoir et a soutenir la recherche dans le domaine de la pédagogie et de la didactique des langues, de la psycholinguistique appliquée et de la sociolinguistique;
  • favorise la formation continue des enseignants de langues, ainsi que l’échange et la collaboration entre chercheurs et enseignants.

Toute documentation complémentaire vous sera volontiers adressée. La finance annuelle d’adhésion à la Fondation est de Fr. 30.- pour les personnes privées et de Fr. 100.- pour les institutions.